Le CADEAU de la Vie

En pensant à ceux qui ne connaissent pas Dieu, ou ne peuvent accepter l’idée que ce monde prenne fin un jour, même parmi les chrétiens, car c’est une notion difficile à intégrer, presque « inhumaine », en entendant le désespoir qui s’exprime à travers notre belle planète, mon coeur saigne car je ne « partage pas leur désespoir » et j’ai même de la peine à les comprendre être si ancrés à cette terre où tout part à vau-l’eau comme disait ma maman. Aujourd’jui on dirait que « tout part en live » pour rester poli… même les incroyants, les athées, les sceptiques sur l’origine de la terre, TOUS le reconnaissent et « savent » au très-fond d’eux-mêmes que cela ne peut plus durer encore très longtemps, sans avoir lu une seule page de la bible.

Ici, je ne vais pas faire une étude biblique sur la fin des temps, ni une méditation pour s’y préparer, j’aimerais juste essayer d’exprimer comment je vois la vie ici-bas, à laquelle je suis attachée, où mon admiration n’a pas de fin face à la merveilleuse terre que nous habitons, à l’infinie richesse de la nature, au bonheur de se retrouver en famille, entre amis autour d’une table, éclater de rire pour tout et pour rien, ou pleurer ensemble lors de drames tels que le décès d’un être cher.

J’aime la vie. J’aime ma vie. J’aime la terre. J’aime le Cadeau du Créateur !

Alors comment être de ceux qui attendent, qui espèrent, qui soupirent après « sa fin ».

Mon bonheur de vivre ici et maintenant, fait partie du plan de Dieu.

Il nous a offert ce merveilleux cadeau, non seulement d’être vivant avec un corps, mais pour jouir matériellement de chaque chose qu’IL a placée ici-bas.

Ce cadeau je le vois comme un énorme paquet que nous recevons parfois à un anniversaire :

Une grande boîte, dans laquelle sont cachées des quantités de « petits riens », plus ou moins utiles ou amusants… Entre deux, il y a des emballages, du papier qu’il faut retirer pour les découvrir, et ensuite on a un amas de débris à jeter à la poubelle, mais il reste tous ces « petits-riens » qui font plaisir…

Et très souvent, celui qui reçoit ce type de cadeau, s’arrête là et remercie, un peu amusé, un peu ému, un peu gêné car il s’attendait peut-être à autre chose de plus conséquent, mais quand même il apprécie et gardera longtemps ces petits-riens.

Puis, quelqu’un lui dit, ce n’est pas fini !

Ouvre… fouille encore… et voilà qu’il découvre qu’il y a un double fond et… fébrilement il découvre un somptueux cadeau, hors de prix, ou alors les clés d’une voiture neuve, d’une maison… c’est l’émerveillement, des larmes de reconnaissance se mélangent aux cris de joie…

Le Cadeau de la Vie que Dieu nous a offert ici-bas est comme ce carton, on le vide un peu chaque jour, on en découvre le contenu, on doit aussi se débarrasser de ce qui est inutile, mettre à la poubelle certains « emballages », mais cela ne s’arrête pas là, à ce que l’on voit ici-bas…

Notre vie a aussi un « double-fond » quand on sera loin, quand on quittera cette terre, nous découvrirons que la Terre sur laquelle nous marchons n’était pas le plus beau des pays, qu’il en existe un bien plus grandiose, parfait, merveilleux, où maladie, séparation, soucis, tout aura disparu… si,

Nous acceptons simplement de regarder au-delà de notre voûte céleste pour contempler le Créateur qui nous propose un vie nouvelle avec Lui, auprès de Lui dans SON Monde fait de perfection, d’amour, de paix et de multiples merveilles à découvrir pour l’éternité.

Mais pour cela, il faut « juste accepter par la Foi » que c’est la meilleure part qui nous attend au moment de quitter cette terre pour entrer dans le véritable plan divin qui sera éternellement parfait, grâce à Jésus-Christ qui nous a rendus capabes de se présenter devant Dieu avec FOI.

15 mars 2021/mb

Flag Counter