Genèse, Chapitre 4

Verset 6 :   « … pourquoi ton visage est-il sombre ? »…

A peine le récit de notre humanité chassée d’Eden commence, et voilà le fils aîné qui manifeste très visiblement ses sentiments, par son visage !

A cette relecture, ces quelques mots m’ont bouleversée !

Caïn est vu par Dieu !

C’est juste extraordinaire !

Ici, c’est la colère, allumée par la jalousie… à tel point que Dieu Lui-Même qui nous a créés AVEC des émotions qui se manifestent de toutes sortes de manières (que l’on peut parfois cacher par divers subterfuges), en est profondément touché !

Lui qui sait tout, il n’avait pas besoin de questionner Caïn, mais Il lui ouvre une porte lui offrant l’occasion de s’exprimer, de vider son coeur, de dire ce qui se passait dans son être intérieur mais il semble plutôt irrité de constater que « rien n’échappe à Dieu” et que même les traits de son visage le trahissent.

Combien de fois n’ai-je pas “pesté” contre mes émotions qui m’envahissent (?)

Parfois, comme Caïn, quand on nous questionne « ça va pas toi, que se passe-t-il ? » , ça peut nous irriter. Mais ce n’est pas pour rien que nous avons été créés avec des expressions non-verbales pour permettre à notre entourage de nous rejoindre là où « ça ne va pas si bien que ce qu’on voudrait laisser paraître ».

C’est un signe divin d’une attention constante. De son regard bienveillant Il interroge non pour condamner mais pour aider à dénouer ce qui s’embrouille dans nos pensées.

Nous sommes vus par Dieu au travers de nos visages, non seulement par nos actes concrets, nos paroles, ni par nos pensées secrètes… mais aussi par les traits de nos visages assombris ou réjouis, satisfaits ou déçus, tristes ou joyeux, fiers ou indignes, craintifs ou confiants, bienveillants ou malveillants etc.

N’est-ce pas extraordinaire de réaliser que notre Dieu est plus qu’un père terrestre qui, souvent ne voit pas nos « mines tristes » et qui peut même s’en détourner par peur des réponses. Les parents vont souvent regarder les actes déplaisants pour corriger sans toujours chercher à comprendre le pourquoi… (!?)…

Dieu qui connaît TOUT me pose aujourd’hui la question : – Pourquoi ton visage est-il sombre ?

Même si mes actes sont corrects, même si je lutte contre mes pensées sombres, mon visage ne peut pas tromper Dieu et mes émotions sont transparentes devant son regard d’Amour qui veut entendre de ma bouche ce qui assombrit parfois mon visage.

Non pour me condamner, mais comme pour Caïn, Il veut m’inviter à « AGIR BIEN » (v. 6) car il était encore temps pour Caïn de répondre à Dieu, d’exprimer sa frustration (légitime humainement) et alors Dieu lui aurait expliqué la différence qu’Il avait discernée dans le sacrifice d’Abel et Caïn aurait pu changer d’attitude, être consolé et corriger son « état de coeur », en deux mots : SE REPENTIR de ses mauvais intentions et y renoncer.

Si aujourd’hui Dieu me demande : « pourquoi ton visage s’assombrit-il ? »

Que vais-je lui répondre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code