AVENT 2021

1. Mon Avent

De l’Avent je gardais le souvenir des petites fenêtres des calendriers d’antan, débouchant sur une image sans aucun chocolat (qui sont arrivés dans les calendriers de L’Avent bien des années après, mais dont les dessins étaient beaucoup plus jolis qu’aujourd’hui !)…

Mais en ce 1er décembre j’ai eu un sursaut réactionnel, face aux annonces de l’arrivée de ce nouveau fléau planétaire auquel on a affublé le « petit nom » de micron-machin-chose-truc-chouette… pas si chouette que ça d’ailleurs… sursaut transformé en monstre « cri du cœur » pour être polie, mais bien plus, un gros coup d’gueule qui n’a aucun autre synonyme équivalent pour en traduire la violence intérieure que cela peut provoquer quand on s’autorise à s’y adonner…

Chose qui m’arrive de plus en plus rarement grâce au fait – entre autres – d’avoir osé m’y prêter en les laissant sortir quand ça faisait trop mal de les garder, tels des rongeurs gangréneux bien plus dommageables qu’un « bon coup d’gueule »…😬
Et comme m’a répondu une amie de jeunesse « ah que ça fait du bien de vider son sac, hein… »,  je persiste, signe et confirme, ohhh que ouiiii ! Ça fait vraiment du bien même à 72 piges !!!

Et oui, j’étais bien loin de mes calendriers scintillants d’autrefois…

Mais le souvenir d’un enseignement au sujet de L’Avent (voir ci-dessous) https://laplumedetine.com/lavent/

m’a motivée à ouvrir ma propre fenêtre pour laisser entrer un peu d’air frais et pourquoi pas, accueillir une nouvelle ère de ma blanche vieillesse…

C’est ainsi que « mon Avent » a commencé avec une grosse remise en question qui semble aboutir sur une remise en forme et peut-être bien une remise en marche et c’est dans cet état d’esprit que j’ai emboîté le pas au groupe WhatsApp de Philippe « Compte à rebours de L’Avent 2021«  qui nous invite à revisiter l’enclos du Bon Berger…

Curieusement (mais pas étonnant quand on connaît Dieu), pour la 1ère fois de ma vie je suis tombée sur de multiples lectures au sujet de L’Avent.
A croire qu’ils se sont tous donnés le mot…

2. L’Avent 2021 avec Philippe

Dès le départ, ça a résonné très fort dans ma tête par un écho retenti jusque dans la profonde vallée de mes pensées bien chahutées 💔

Certains plans reçus via mes abonnements et d’autres par hasard (!)…

Tu sais ce hasard dont il a été dit que c’est « Dieu qui voyage incognito »… Ce hasard-là, j’aime bien le croiser sur ma route 😉

Et c’est parti ! Côté exercice physique, c’est pas encore TOP…

Une fois 30 minutes de vélo d’intérieur… c’est peu, mais il faut bien un début à tout, non 😉

Pour l’heure je suis (encore) relaxe dans l’enclos

Il est grand temps pour moi de « m’installer » dans l’enclos du Divin Berger qui prend soin de ses brebis dont je suis !!

Enfant, j’aimais un tableau représentant un berger qui portait un agneau dans ses bras…
Je m’identifiais totalement à cette image…

Aujourd’hui je me vois mal sur ses épaules comme d’autres tableaux le rapportent… « pauvre berger », aurais-je envie de m’écrier… (!)… et pourtant j’en ai tellement tellement besoin de me laisser porter, mais bon ça c’est une autre affaire… un tout autre sujet.

Mon décors étant planté, ci-après, le déroulement des leçons entendues dans la bruyance des échos de ma sombre vallée, transformés en doux murmures apaisants, tel le chant d’un ruisseau rafraîchissant pour mon être épuisé, vidé de tout sentiment, qu’ils soient du domaine de mes rêves comme de mes tristesses, de mes envies comme de mes déceptions, de mes joies comme de mes peines, j’ai « attaqué » ce temps de L’Avent dénudée, frileuse, fatiguée mais curieuse de voir de quoi ce temps allait être fait et où il m’emmènerait…

 

Aucun doute : je sais QUI il est !

Pourquoi me pose-t-il cette question justement aujourd’hui !?

AMEN AMEN AMEN !

Et comment qu’Il m’a interpellée !

Oh Yessssss !

J’ai entendu, j’ai vu et j’ai écouté…

Et j’ai compris que je devais OUVRIR !
– un nouveau chapitre avec un nouveau regard
dans une nouvelle attitude
pour un autre statut

Dès le 1er jour de cet « Avent dans l’enclos du Berger », une certitude absolue m’a envahie avec cet ordre de marche renouvelé :

« Ne t’embarrasse pas » des affaires troublantes de ce monde, tu le sais, Dieu tient toutes choses dans sa main et rien n’arrive sans qu’il ne l’aie permis, bien plus Il réalisera son plan parfait au travers de ce que le monde croit dominer sur terre…

En un mot à la mode : relaxe ! relâche, lâche prise !

Ou plus populairement, comme le disait ma maman, il faut laisser faire et laisser braire…

Dès cet instant j’ai ressenti le bien-être de résider dans l’enclos du Berger. Paix, sécurité, sérénité ont repris le contrôle de mes pensées !

oui … mais… moi… 

J’y suis si bien… à l’abri… à mon âge je peux y rester

Au travers de Philippe, le Berger m’invitait à sortir de son enclos, mais je suis si fatiguée…

OK… et après ?

Hummm… matière à réflexion…

Vu comme ça… OK !

Je ne dois pas sortir seule, mais suivre le Berger

Je commence à comprendre, je vois d’un œil nouveau à quel point je suis en train de me fermer, pire, me renfermer sur moi-même pour toutes les « mauvaises-bonnes-raisons »…

Le 2 décembre j’avais ouvert une fenêtre du calendrier des FABULEUSES qui me disait : « La lumière c’est toi« … Aoutch (!)… je l’ai refermée sans lire, bien trop lumineuse, éblouissante pour moi, incapable d’admettre que je puisse encore être une lumière aujourd’hui avec mon état de santé, ma tête qui me lâche etc etc etc…

Je l’ai ouverte le 3… le temps d’avancer d’un tout petit pas et j’y ai découvert une pépite d’or qui répondait mot pour mot à toutes mes « bonnes-mauvaises-excuses »…. Bref…

Ce matin, en ouvrant mon appli Spotify j’arrive sur le chant de Luc Dumont « Je te donne tout »… j’ai écouté à la suite les 3 reprises par Dan Luyten et 2 autres groupes, ces paroles ont résonné particulièrement fort🤔 … que donner à mon âge (?)… Ma vieillesse (?)… OK, je la lui donne !

« Telle que je suis », ne l’ai-je pas chanté de toutes mes forces à 17 ans ? N’est-il pas encore temps de renouveler le contrat ?!

Juste après, je reçois un article de Luc Dumont qui me dit :

« Sors de ta cage »

Pour ceux que ça intéresse, cliquer sur le lien ci-dessous :

https://youtu.be/C9fGQ5w6_wY

Sincèrement… vous y croyez, vous… à ce hasard-là ????

Moi oui… à condition d’y reconnaître mon Dieu qui sait exactement de quoi j’avais besoin pour me secouer les plumes… j’ai les ailes coupées pensais-je… mais non, comme nous le rappelle Luc, la cage ne nous prive pas de la capacité de voler mais de l’espace pour voler !!!

Mési an pil ! Thanks so much ! Muchas Gracias ! Danke vielmal ! Anikié ! Bark’wusego ! Merciiiiiii !

En résumé, j’aimerais être peintre, ou dessinatrice pour exprimer ce que j’ai découvert de ces quelques jours dans l’enclos de mon Berger…

A 72 ans, sortir de l’enclos est difficile… les générations qui me suivent y vont avec toute la fougue, l’ardeur et la passion que j’ai pu avoir autrefois, il y a bien longtemps.
Aujourd’hui, je perçois comme une alternative et je pense avoir repéré une place qui s’offre à moi…
« Assise au portail de l’enclos »
Pour accueillir ceux qui y entrent, comme pour encourager ceux qui en sortent à la suite du Berger pour ramener les brebis fatiguées, blessées ou simplement rencontrer celles qui ignorent son existence.
Là, assise au calme, je peux encore être auprès des uns ou des autres de la part du Berger.
Toutefois, pour être là, je dois sortir de moi-même, cesser de me voir trop ceci ou pas assez cela … pas besoin de m’exposer au froid, à des courses folles ni même à une marche forcée !
Je peux rester assise, tranquille, relaxe, juste réceptive, attentive, attentionnée et disponible pour échanger quelques mots, un sourire, une main posée sur une épaule, des bras ouverts pour étreindre ceux qui en auraient besoin et … me taire pour mieux aimer et, simplement « être là » à la place que le Berger m’assignera…

Voilà le résumé de 6 jours et plusieurs nuits en réflexions et prière, cœur à cœur avec mon divin berger…

Qu’en sera-t-il d’ici le 24 ???

A suivre…😉

Lundi 6 décembre 2021

Tout… à 16 ans comme à 72 ???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Flag Counter