A vos Marc… prêt ! Jour 9

Résumé visuel de Philippe :

Evangile selon Marc, Chapitre 9

J’aime le courage de Pierre qui ose « interrompre » une ambiance partagée entre l’incompréhension, la peur et toutes sortes de questions que personne n’osait poser. Rompre un tel silence par une question quelque peu déplacée ne pouvait émaner que de notre ami Pierre ! Au-delà de son « idée saugrenue », je trouve dans sa question deux éléments qui témoignent de sa foi simple et exemplaire.

  1. Il s’adresse à Jésus son Maître, attestant du plein pouvoir qu’il lui a reconnu : Tu es le Fils de Dieu , donc rien n’est impossible avec un tel Maitre ! Pierre adhère à 100% au surnaturel qui se manifeste sous ses yeux, même effrayé, il est confiant !
  2. Pierre saisi certainement la grâce qui leur est offerte d’assister à un tel moment. Au-delà de sa peur, Il accueille cette proximité céleste et souhaite que cela dure plus que le temps d’une apparition. Il propose naïvement un « séjour durable », une pause pour son Maître et ses visiteurs !

J’aime également la précision narrative de Marc qui précise « En fait, il ne savait que dire car ils étaient très effrayés » !

Ce verset 6 nous éclaire sur cette réalité « de ne pas savoir que dire », ce à quoi on rétorque souvent « alors tais-toi ». Jésus ne pouvait ignorer l’état d’esprit de Pierre. Il connaissait son cœur et ne le « renvoie pas » d’un revers de main, lui reprochant sa question si peu spirituelle ou qu’il aurait mieux fait de se taire. Non, rien n’est écrit sur la réponse de Jésus, par contre immédiatement après Pierre et ses amis « reçoivent » un cadeau supplémentaire et ils entendent de leurs oreilles ce qui avait déjà été annoncé le jour du baptême de Jésus auquel ils n’avaient certainement pas assisté.

En cet instant précis, les disciples ont vraiment besoin d’entendre l’attestation céleste de l’identité de leur Maître encore souvent incompréhensible pour eux, bien que proclamée quelques jours plus tôt.

Et ce message se termine avec l’injonction : « Ecoutez-le ! » N’avons-nous pas besoin d’entendre comme tout à nouveau cette recommandation venant directement du ciel d’écouter Jésus comme seul mot d’ordre !

Le suivre, c’est bien, mais on peut marcher aux côtés de quelqu’un sans l’écouter. Laissons nos cœurs nous alerter lorsqu’Il nous parle. Laissons de côté nos raisonnements qui nous suggèrent doutes et distractions et finiront par nous détacher de celui que nous suivrons alors de « trop loin » pour l’entendre. Ecoutons-le !

Puis, Jésus reste seul avec eux. Comme si rien n’avait existé. Retour à la vie normale. On ne sait combien de temps ils sont ainsi restés sur le sommet de la montagne. Peut-être silencieux, repassant dans leurs cœurs ce qui s’était passé. Peut-être habités de mille questions qu’ils n’osaient poser. Peut-être que Jésus leur a donné des instructions que Pierre n’a pas souhaité relater à Marc. Peu importe à mes yeux, l’essentiel est qu’ils étaient dans la présence de Jésus.

N’est-ce pas ce qui fait la différence pour nous aujourd’hui : la présence de Jésus palpable par son Esprit dans notre être intérieur !?

Pour terminer ce long chapitre, Marc a choisi ce que je considère de plus en plus comme primordial et nous rappelle le second commandement, dit en d’autres mots au verset 50 avec en bonus le « moyen » d’obéir à ce commandement si difficile :

Ayez du sel en vous-mêmes, vivez en paix les uns avec les autres !

Ma prière :

Seigneur, après avoir médité ta parole, après avoir vu la magnificence de « qui tu es », resplendissant et plein de grâces, de retour à la vie normale, lorsque j’aurai éteint mon ordinateur, donne-moi la capacité de demeurer fidèle à mon engagement de t’honorer sans oublier de renouveler le sel en moi-même qui me permettra de vivre en paix avec tout mon entourage et d’obéir au 2e commandement d’aimer mon prochain comme moi-même ! Par mes propres forces c’est juste impossible, mais avec ton secours j’avancerai pas à pas sur le chemin que tu traces devant moi. Amen !

 16 septembre 2021

Vos commentaires seront les bienvenus sur  mailto:tine@laplumedetine.com

2 réflexions sur “A vos Marc… prêt ! Jour 9

  • 16 septembre 2021 à 18 h 17 min
    Permalien

    J’aime cette mise en garde quant à la possibilité de marcher à côté de qqun sans forcément l’écouter.

    Merci 🙂

    Répondre
    • 16 septembre 2021 à 18 h 32 min
      Permalien

      Yep! C’est « venu en écrivant »… 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Flag Counter