21 jours aux pieds de Jésus – Jour 5

A partir du Livre aux Hébreux – Témoin N° 5 – Isaac

Hébreux chapitre 11, verset 20

Par la foi « contrainte », Isaac a-t-il abdiqué et pleinement accepté le CHOIX DE DIEU auquel il s’est opposé toute sa vie ?

Sa prière de bénédiction donnée malgré lui à Jacob déchire visiblement son coeur mais il ne l’annule pas, il maintient sa parole donnée au Nom de l’Eternel.

Qu’en est-il de son coeur ? Nul ne saurait le dire.

En ce temps-là, le droit d’aînesse était d’une importance capitale.

Pour Isaac, il lui était humainement impossible de concevoir que Dieu puisse bouleverser cet ordre établi, d’autant plus que sa préférence pour Esaü était évidente et que Jacob ne lui apportait pas la satisfaction qu’un père « était en droit d’exiger ».

Ce rôle de l’aîné a perduré jusqu’à nos jours dans une grande partie du monde qui lui confère une autorité casi paternelle sur ses frères et sœurs. Devenu adulte, le père ne prend souvent aucune décision sans consulter l’aîné et, devenu vieux, il s’appuiera sur ce fils aîné pour lui succéder non seulement dans les « affaires » mais également sur la vie de la famille toute entière.

Isaac n’était pas d’accord avec Dieu ! Et pourtant, il figure dans la liste des témoins de la Foi !

Rebecca, a peut-être été « le seul agent vecteur de la réalisation du plan de Dieu », en utilisant à 2 reprises un subterfuge (!) Attitude choquante et/ou courageuse, animée tant par son affection pour Jacob que par sa conviction que tel était le plan de Dieu.

C’est Rebecca qui est allée consulter Dieu lorsqu’elle senti ses deux enfants se heurter dans son ventre. Dès lors elle n’a jamais douté.

On aurait tendance à penser que Rebecca est l’héroïne de cette épisode biblique qui révèle nos limites de compréhension humaine lorsque nous faisons face à la « logique de Dieu » qui nous pousse parfois à vouloir « aider Dieu » en lui donnant un coup de pouce

Mais voilà, nos valeurs les plus respectables à nos yeux, ne comptent pas pour Dieu. Et lorsque nous ne comprenons pas, lorsque nous ne voyons pas comme Lui… Au final, c’est SON PLAN qui se réalise et parfois même Il laisse faire notre humanité, il nous laisse nous « dépatouiller » avec nos maigres ressources qu’Il fera Lui-même aboutir favorablement.

Comment Dieu a-t-il perçu l’intervention de Rebecca ? En a-t-il été attristé, amusé, déçu ? J’aime imaginer notre Dieu Tout Puissant et aimant, regarder cette maman avec tendresse, voire avec amusement, même si peut-être désolé de son manque de foi la poussant à agir humainement … On l’ignore, mais une chose est certaine, Rebecca n’a pas été à l’encontre de la volonté de Dieu, Isaac a été fidèle à la parole donnée au Nom de Dieu et Jacob a été béni comme l’Eternel l’avait décidé, car rien ne saurait l’arrêter !

15 janvier 21/mb

Ma prière aujourd’hui :

Seigneur, pardonne-moi pour toutes les fois où j’ai cru bon anticiper sur tes actions et « mettre mon grain de sel » pour précipiter les événements en fonction de mes convictions ou désirs personnels ! Fais-moi grandir dans la patience et dépendance totale envers toi qui sais, qui connais et qui agis parfaitement bien en TON temps !

Ci-dessous la vidéo de Philippe :

Flag Counter