21 jours aux pieds de Jésus – Jour 4

A partir du Livre aux Hébreux – Témoin N° 4 – Abraham

Hébreux chapitre 11, les versets 8 à 19

Notre témoin N° 4 a été appelé Le Père de la Foi !

Et pas pour rien ! Sa vie entière est faite d’actes de Foi, à commencer par NE RIEN SAVOIR NI COMPRENDRE !

Combien de fois ai-je besoin, sinon de savoir, tout du moins de comprendre… Pourquoi devrais-je faire ceci, avancer là, arrêter, écouter, suivre… ? Suis-je prête à relever le défi de marcher avec Foi, sans plus demander « pourquoi »…

Pourquoi accepter, pourquoi renoncer, pourquoi souffrir, pourquoi me taire, pourquoi parler, etc … A quoi dois-je renoncer et que dois-je accepter pour MON AUJOURD’HUI ? Est-ce « ne plus réfléchir »… fermer les yeux et ne rien faire ?

Vaste examen de conscience et du SENS à donner à l’inconnu de mon lendemain…

Une première piste de réflexion constructive :

Mettre ces questions à la lumière de Romain 12, en consultant la liste des dons et des qualités requises, consultée au premier jour de cette étude, peut-être que mes questions trouveront des éléments de réponse au fur et à mesure de l’inconnu…

Le verset 10 : habiter la Cité dont Dieu est la constructeur et l’architecte … ça me parle fort (!) Est-ce la Cité Céleste… ou, ce lieu ici-bas déjà, où je m’installe selon le PLAN défini de Dieu pour ma vie d’aujourd’hui, en attendant d’être dans LA Cité Céleste pour l’éternité (?)

Les v. 13 à 16 répondent clairement qu’il s’agit du CIEL mais en attendant, Abraham et toute sa descendance (v. 12) ont marché sur terre, vers leur destination terrestre promise par Dieu et que la plupart n’auront pas vue. Ils sont arrivés à leur Cité Céleste par leur mort précoce à la nôtre… Mais ici-bas, Israël a goutté au pays promis ici, sur terre.

Et pour moi, pour nous en 2021, c’est quoi, c’est où « notre terre promise » ?

Une terre, un lieu où nous devrions oeuvrer, comme nos pères, pour que des multitudes connaissent le Dieu d’Israël. Selon Hébreux 11, ils nous ont précédé dans l’attente de la résurrection, pour que nous parvenions au jour de NOTRE salut…

Question du jour :

Quel sens donner à notre « cité d’ici-bas » si ce n’est de travailler au salut des personnes qui nous entourent (?)

Triste constatation de la réalité de ma vie :

… Je suis une bien piètre citoyenne dans cette cité…

Ma prière :

Ô Dieu, fais de moi un témoin de ta grâce et de ton Salut ! Équipe-moi de la hardiesse que procure ton Esprit qui connaît les personnes que je croise et qu’IL fasse de ma vie une lumière au coeur des ténèbres de la Cité où je vis. Amen !

14 janvier 21/mb

Ci-dessous la vidéo de Philippe :

Flag Counter